Le banc d’essai de la pression à l’éclatement pour les composants en plastique fabriqué par l’entreprise Poppe + Potthoff Maschinenbau permet un contrôle des composants extrêmement précis et rapide.
Go To Section

Un contrôle précis des composants en plastique

Nordhausen, le 18 août 2017

Un contrôle précis des composants en plastique

Poppe + Potthoff Maschinenbau présente à l’occasion du salon Fakuma de nouveaux bancs d’essai de pression à l’éclatement. Ces bancs d’essai permettent un réglage fin de la pression jusqu’à 400 barres, avec une tolérance de +/- 0,1 bar et une capacité de mesure pour l’ensemble de la plage de pression.

DU 17 au 21 octobre 2017, les professionnels de la transformation du plastique se retrouvent sur le salon Fakuma à Friedrichshafen (Allemagne). Sur le stand FO-02, Poppe + Potthoff Maschinenbau présentera aux quelque 40.000 visiteurs professionnels venus de 35 nations ses dernières installations de contrôle pour les composants en plastique. Grâce à un procédé de réglage fin de la pression, il est désormais possible de tester avec une grande précision des composants comme les tanks AdBlue, les conteneurs de liquide de frein, les flexibles et les modules d’aspiration.

Pour démontrer la qualité des composants conducteurs de fluides, ces derniers seront soumis à une pression jusqu’à éclatement. Ce processus est mesuré et documenté avec exactitude afin de concevoir de manière optimale des composants pour des applications spécifiques - la pression à l’éclatement est transmise en partie avec 100.000 valeurs de mesure par seconde. Chez Poppe + Potthoff Maschinenbau, la pression est transmise avec une technologie qui est plus rapide, précise et qui demande moins d’entretien que les systèmes conventionnels.

Un procédé de réglage fin breveté

Pour le contrôle de la pression à l’éclatement, deux circuits de contrôle avec divers modes de travail sont proposés. Un procédé de réglage fin exempt d’usure et conçu par P&P avec une tolérance de +/- 0,1 bar permet une montée de la pression très précise, librement programmable et avec une précision de répétition jusqu’à 50 bars. Dans l’autre circuit de contrôle, un transmetteur de pression actionné de manière pneumatique peut générer une pression jusqu’à 400 bars. De l’eau du robinet ou de l’huile de contrôle peut être utilisée comme fluide de contrôle.

Le banc d’essai est une installation avec fonctionnement autonome, qui a été développée spécialement pour l’industrie des plastiques. Les éléments à contrôler peuvent être adaptés sans problèmes par des accouplements rapides. En outre, un dispositif de changement rapide permet de procéder au montage manuel de l’élément à tester en dehors de la pièce de contrôle. Un scanner manuel permet en outre l’identification des éléments pour attribuer de manière individuelle les pressions d’éclatement à chaque élément.

Une structure de logiciel flexible

L’automate programmable industriel (API) possède une interface de série pour l’échange des données. La saisie des exigences de contrôle intervient par le panneau tactile. Les données de mesures sont saisies et visualisées avec les applications LabVIEW de National Instruments. La structure ouverte du logiciel permet d’intégrer des capteurs et données supplémentaires lors du contrôle, comme pour la mesure de l’allongement des matériaux. Tous les paramètres déterminants pour le client peuvent être représentés.