Go To Section

Mois de octobre 2015

Dieselgate : la pression monte !

Dr. Christian Potthoff-Sewing (CFO/prezident), Dipl. Ing. Rüdiger Faustmann (CEO)

Le scandale qui a éclaté dans l’entreprise VW a révélé clairement un point : il n’est désormais quasiment plus possible de réduire de manière notable toutes les émissions de gaz polluants par un perfectionnement du moteur thermique. Il faut également se poser la question si les cycles de conduite pour les tests d’échappement ont encore un lien quelconque avec la réalité.

L’introduction de tests réalistes concernant les émissions de gaz polluants dont il est question en ce moment entraînera une modification des priorités de développement aussi bien pour le diesel que pour les moteurs à essence. La nécessité d’obtenir une combustion optimale avec une pression d’injection élevée persistera toutefois. Le traitement ultérieur des gaz d’échappement risque néanmoins de devenir plus onéreux, générant ainsi une hausse des frais de moteurs.

P+P est bien positionné pour un tel cas de figure. Pour les rails et les conduites pour les pressions les plus élevées, P+P est à la pointe de la technologie. Nous livrons dès maintenant des rails et des conduites pour une pression de 3 000 bars et plus. P+P maîtrise tous les processus décisifs de la chaîne de création de valeur et la construction mécanique fournit les bancs d’essai qui permettent de tester et de valider ces composants et de nombreux autres composants importants. Nous sommes parfaitement en mesure de réagir avec flexibilité aux éventuelles modifications.

Même si le scandale qui secoue l’entreprise VW devait influencer de manière négative le futur du moteur diesel des véhicules de petite taille, P+P possède les meilleures cartes. La plus grande partie de nos composants diesel est intégré dans les véhicules et camions de catégorie supérieure. Dans ces segments, le moteur diesel jouera un rôle important, à l’avenir également, dans des déplacements respectueux de l’environnement dans la mesure du possible.

Notre spécialisation sur la très haute précision nous assure en outre une place décisive sur des marchés autres que celui du moteur diesel. Nous travaillons au développement de moteurs à gaz et à hydrogène. R+W est présent sur d’autres marchés complètement différents et y rencontre un grand succès. L’usine de tubes en particulier est la première filiale P+P à adopter le système Industrie 4.0.

A la pointe de la technologie lorsqu’il s’agit d’un traitement du métal de très haute précision. Flexible et innovateur sur des marchés existants et futurs ; telles sont les bases du développement de P+P. Avec nous, les crises apportent des opportunités.

Poppe + Potthoff roule plein gaz

Les carburants sous forme gazeuse, comme le gaz naturel, le biogaz et l‘hydrogène sont des produits alternatifs respectueux de l’environnement tout en étant économiques par rapport au diesel ou à l’essence conventionnelle. La technologie et l’infrastructure pour leur utilisation ne sont pas entièrement développées. Toutefois, en particulier les gérants de flotte et les constructeurs de camions et de bus se montrent particulièrement intéressés. Outre la construction de nouveaux systèmes, ils pensent également à l’équipement ultérieur de moteurs Common Rail existants.

Selon les informations vdi, ces carburants présentent les avantages suivants : avec le gaz naturel qui se laisse transporter à frais réduit, il est possible, selon des études de MAN de réduire les frais de carburant de 20 à 35 % par rapport au diesel. Mercedes Benz estime que les émissions de CO2 seront 20 % moins élevées. En outre, le gaz naturel émet selon l’Agence allemande de l’énergie (DENA) quasiment 90 % moins d'oxyde d’azote, quasiment pas de particules fines et contribue à réduire les émissions sonores.

Poppe +Potthoff conçoit des Common Rails et des conduites à haute pression pour les moteurs à gaz et à hydrogène.

Une fiabilité à haute pression

Lors du développement des composants pour les moteurs à gaz et à hydrogène, Poppe + Potthoff tire profit d’une longue expérience avec les moteurs diesel pour lesquels l’entreprise fournit depuis les années 1990 des sous-systèmes de Common Rail. Des études montrent que les matériaux et designs utilisés pour ces systèmes conviennent parfaitement à des applications avec gaz.

même pour l’hydrogène extrêmement volatile, les interfaces des composants de Poppe + Potthoff sont absolument étanches.

« Pour le gaz, l’étanchéité des systèmes contre les fuites représente un aspect bien plus critique que pour le carburant diesel en raison d’une structure moléculaire plus petite », explique Burkhard Harhoff, Head of Engineering chez Poppe + Potthoff « Nous avons pu prouver que nos interfaces sont absolument étanches, même pour des hydrogènes hautement volatiles, et qu’elles restent sures et fiables même après 25 montages. »

Des prototypes contrôlés

Les séries de tests ont été exécutées auprès de TÜV Saarland. Avec les composants de Poppe + Potthoff, les interfaces entre le rail et la conduite présentaient une étanchéité nettement supérieure aux autres systèmes dotés d‘un joint torique classique, en particulier pour des températures très basses bien en dessous du point de congélation. Pour des gaz fortement comprimés, il s‘agit là d‘un avantage indéniable au niveau de la sécurité », explique Harhoff.

Burkhard Harhoff, Head of Engineering, Poppe + Potthoff GmbH

Poppe + Potthoff fournissait des Common Rails et conduites avec un diamètre interne entre 3 et 6 mm, qui sont validés pour des pressions de gaz de 300 à 700 bars, à des clients situés aux États-Unis, au Canada et en Europe. Dans le centre technologie de Werther, tous les prototypes sont soumis à des tests exhaustifs et les données sont transmises pour évaluation au client. L’usine à la pointe de la technique, située à Aijka, en Hongrie, permet une fabrication en série efficace.

Poppe + Potthoff montre l’exemple avec le réseau de technologie « it’s OWL » : une technique de commande et mesure avec intelligence connectée permet une optimisation continue de la production des tubes.

Fabrication de tuyau 4.0

Poppe + Potthoff et le nouveau partenaire du cluster de pointe « it’s OWL », l‘abréviation allemande pour : systèmes techniques intelligents de Westphalie Est-Lippe Dans l’usine mère à Werther, une installation de fibrage pour les tubes de précision en acier est actuellement optimisée pour répondre aux exigences les plus récentes en matière de technique de mesure et de commande. Le projet de référence créé les bases pour une « usine intelligente » permettant une fabrication hautement automatisée, extrêmement flexible et pouvant répondre aux besoins spécifiques des clients.

Le 8 septembre 2015, les partenaires du projet se sont réunis pour le lancement officiel. Ensemble avec des experts de mécatronique, d’automatisation et de technique de réglage du Fraunhofer Institut für Produktionstechnologie (IPT) et de l’Institut Heinz Nixdorf de l‘université Paderborn, Poppe + Potthoff va préparer pour l’avenir une ligne de fabrication pour les tubes en acier de précision dotée de la technique de capteurs et de mesure avec connexion intelligente : Industrie 4.0.

Des données de qualité et de processus exhaustives seront saisies et analysées en permanence et des règles et des modèles statistiques seront conçus permettant une commande quasiment en ligne. « La sécurité des processus, la productivité et la qualité des produits peuvent être non seulement optimisées avec ce système – mais, il crée également la base pour des innovations », affirme avec certitude Bengt-Henning Maas, PDG de Poppe + Potthoff Präzisionsstahlrohre GmbH.

Diagramme schématique des principaux contenus des phases du projet. Source : Poppe + Potthoff

De multiples prototypes

Les composants automobiles de l’avenir voient le jour ici : dans un centre technologique hautement moderne situé au siège social à Werther, Poppe + Potthoff travaille au développement des prochaines générations de produits. « Pour des clients dans le monde entier, nous développons, fabriquons et validons ici, chaque année, 300 à 500 nouvelles versions de produits qui sont d’abord testés en petites séries avant leur production en série un ou deux ans plus tard », explique Norbert Retzlaff, responsable de la construction de prototypes.

Norbert Retzlaff, responsable de la construction des prototypes et Michael Rieger, vice-responsable et maître de fabrication


Les spécialistes du design et de l’ingénierie, les collaborateurs spécialisés et les ingénieurs de contrôle travaillent ici main dans la main pour fabriquer en l’espace de quelques jours, à partir de schémas et de cahiers des charges, des produits prêts à l’emploi. Dès le premier entretien, Poppe + Potthoff peut présenter de nouveaux common rails, des conduites à haute pression et une diversité de pièces rotatives complexes à haute pression comme les clapets de limitation de pression – Les clients apprécient la flexibilité et la rapidité.

Transparent, clair et propre. Voici la fabrication des prototypes vue de l’intérieur.

Dans le centre technologique, tous les processus de la chaîne de création de valeur sont représentés tout autour du laboratoire de qualité central – de la construction à l’aide des programmes CAD et MEF les plus modernes à l’autofrettage en passant par l’usinage précis du métal sur des machines proches de la production en série. Les clients peuvent consulter les étapes de travail correspondantes et obtiennent à un stade précoce des rapports de mesure et de validation qualifiés.

Outre les dimensions, la dureté, la rugosité de la surface et les contours des composants sont mesurés avec précision. En outre, des tests de flexion et d’oscillation ainsi que les tests de pression dynamiques, comme le contrôle de la pression d’impulsion jusqu’à 6 000 bars ou le contrôle à la pression d’éclatement jusqu’à 12 000 bars sont réalisés.

25 ans : R+W célèbre son jubilé avec DRIVE

Avec créativité et engagement au service du client, R+W Antriebselemente est passé, en l’espace de deux décennies et demie uniquement, du statut de start-up à celui d’un prestataire leader au niveau mondial des accouplements de précision et pour poids lourds. Avec les exigences de clients hautement spécialisés, l’entreprise a pénétré sur de nombreux marchés et dans de nombreux secteurs : R+W est désormais présent dans plus de 50 pays à l’écoute de ses clients, la moitié des quelque 200 collaborateurs est employée en dehors de l’Allemagne.

L’une des spécialités de cette entreprise qui appartient depuis 2011 à Poppe + Potthoff se trouve dans la technique de servocommande, qui permet par exemple des mouvements précis et hautement dynamiques des robots industriels. Le couple à transmettre est augmenté en permanence.

En plus des couplages de précision pour des applications avec 0,5 à 25.000 Nm, R+W a élargi son assortiment avec des accouplements pour poids lourds jusqu’à 348.000 Nm.

Que ce soit la construction navale ou mécanique, dans la technique des transports ou médicale, dans l’énergie éolienne ou les installations d’automatisation : les éléments d’entraînement de R + W assurent un transfert fiable et sûr des forces dans de nombreuses configurations. « Nous sommes même actuellement les leaders sur le marché dans le secteur des accouplements à soufflet métallique », affirme Frank Kronmüller. Le 17 octobre, R+W fête son jubilé à Klingenberg avec un voyage culinaire et se montre plein de DRIVE même après 25 ans. Dynamic, Reliable, Innovative, Versatile.